Add

Moteur : tous en piste !


Tony Curtis Paradoxe : la compétition automobile, sport spectaculaire par excellence, n’a pas jusqu’ici suscité de chef-d’œuvre cinématographique. Pourtant, les stars se sont succédées dans les rôles de pilote. Clark Gable, passionné de belles voitures dans le privé, enfile le premier la combinaison et le casque dans « Indianapolis », tourné vers 1935 par Clarence Brown. En 1954, Tony Curtis incarne un ingénieur qui se lance dans la construction de voitures de course sous la direction de George Sherman pour « Les bolides de l’enfer ». L’année suivante, Henry Hataway réalise «Le cercle infernal », avec l’athlétique Kirk Douglas au volant. Puis c’est au tour d’Elvis Presley de s’installer dans une voiture de course pour une compétition organisée dans une grande ville américaine. Le film de George Sidney s’intitule « Vive Las Vegas » et date de 1964.Dans sa foulée, Howard Hawks enfante d’un vraiment très médiocre ii Ligne rouge 7000 ». En 1966, John Frankenheimer tente une réalisation plus… ambitieuse : « Grand prix », avec James Garner, Yves Montand et Françoise Hardy. Jean Sage, l’homme de la rubrique « Rétro » de L’Automobile magazine, raconte sa participation au tournage. « Les meilleurs pilotes Phil Hill, Jochen Rindt, Graham Hill et d’autres avaient été engagés pour conduire des Formules 1 de la saison précédente ou des F3 maquillées. Les scènes de courses furent tournées sur plusieurs grands circuits de l’époque, dont Monaco. Dans la principauté, nous avons réalisé quelques prises avant le départ du vrai Grand prix. Nous étions en peloton derrière la voiture caméra, une AC Cobra de sept litres. A l’épingle de la gare, Richie Ginther a brutalement percuté Nino Farina qui avait ralenti brusquement. Une mémorable en-gueulade s’en est suivie ». En 1969, James Goldstone dirige Paul Newman et sa femme Joanne Woodward dans « Virages ». Les scènes de course seront tournées en six semaines sur le circuit d’Indianapolis.

Pas encore de commentaire.

Respond

get in on the action.

* Required